2.jpg

"Assis devant ce monde dont il cherche depuis huit mois à s’évader, Illias glisse vers une forme de somnolence. Dans une semaine, si tout se passe comme prévu, lui et sa sœur auront quitté Lesbos. Comment expliquer, dans ce cas, les flammes, le chaos, la panique, les cris qui ont fini par entacher cette matinée flottante ? Comme à chaque fois, le récit qu’il se fait de ce commencement du jour se brise net. Après le calme, le chaos. Entre les deux : un trou noir."

logo.jpg

Immersion au coeur de l'île la plus médiatisée d'Europe

Resumé du livre

Benjamin a quitté son pays du Nord pour poursuivre sa carrière de journaliste en Grèce. Illias a quitté son pays du Sud pour rejoindre l’Europe. Le premier croit au pouvoir de l’information, le second au pouvoir de la prière. Six mois après l’accord sur l’immigration entre l’Union européenne et la Turquie, leurs destins se croisent sur l’île de Lesbos où Benjamin est venu interviewer Illias, retenu à la prison du port de Mytilène. Illias a-t-il mis le feu à des tentes du camp de Moria ? Benjamin a cinq jours pour le découvrir. Sur Twitter, il a promis à ses followers de livrer la marchandise. Or, sur cette île qui, depuis trois millénaires, balance entre deux rives, il semblerait qu’il n’y ait aucune certitude. Les rêves, les ambitions, les institutions : tout vacille.

_DSC6131-Bearbeitet.jpg
 
 
_DSC6112-Bearbeitet-2.jpg

PRÉSENTATION

Encore stagiaire à la télévision suisse, j’ai réalisé mon premier reportage à Lesbos durant l’été 2015. Six mois plus tard, je décidais de m’installer à Athènes comme journaliste indépendant. J’ai passé deux ans en Grèce où j’ai travaillé pour la presse écrite et la télévision. Au cours de cette période, je me suis rendu plusieurs fois à Lesbos pour couvrir la situation migratoire. Cette expérience, couplée à mes recherches en sciences politiques sur le phénomène de la migration de retour, m’a conduit à l’écriture de ce livre.

Proche du roman-reportage,  «Flammes sur #Lesbos» est mon premier livre. Fruit de mes réflexions sur le métier de journaliste, il s’inspire de faits réels.

Aujourd’hui, à 34 ans, je continue de voyager entre la Suisse et la Grèce où je m'étais engagé l'été dernier dans une organisation non-gouvernementale sur l'île de Samos.

De retour à Lausanne, ma ville natale, je travaille actuellement pour la télévision suisse comme journaliste reporter d’images.

 
Boutique